Nous connaître

Rendre visite à la Boulangerie Savoyarde, ce n’est pas tout à fait comme aller acheter sa baguette chez le boulanger au coin de la rue. Même quête du pain quotidien, mais autre lieu et autre rapport au temps. Surfez avec nous sur ces pages, rien que pour en humer l’atmosphère…

Nichée depuis 1976 dans le petit village d’Ecole, au cœur du parc naturel des Bauges, la Boulange, comme disent ceux qui la font vivre au quotidien, se confond en vérité si bien avec le paysage que l’on pourrait aisément se laisser happer par les sommets environnants, et passer à côté…

 

La visite commence comme dans un livre pour enfants. Dans une montagne, il y a un village. Dans le village, il y a une boulangerie. Dans la boulangerie, il y a un grand four à bois. Dans le grand four à bois, il y a des miches de pain en train de dorer. Et dans chaque miche de pain, il y a…

Un trésor.

Un levain à l’ancienne, ancestral, né d’un mélange d’eau et de farine, nourri et reconduit jour après jour depuis un bon nombre d’années. C’est lui qui permet d’ensemencer la pâte à pain et de la faire lever. Lui encore qui apporte au pain de la Boulangerie Savoyarde sa saveur unique… Mais pas lui seul. Des farines bio soigneusement sélectionnées, du sel de Guérande. Du sésame, des raisins secs, de l’anis, des amandes ou encore des noisettes pour les spécialités, dont l’incontournable cake aux fruits secs et les biscuits maison.

 

Dans ce petit coin des Bauges, le rapport au temps est l’allié du boulanger, au même titre que son savoir-faire. Temps du pétrissage, son incontournable lenteur. Pesée des pâtons, puis façonnage à la main. Fermentation de cinq longues heures dans des paniers traditionnels en osier, sous une légère toile de lin. Le temps qui rythme la poussée de la pâte, puis la chaleur qui prend le relais. Le four à bois, élément central de la boulangerie, est chauffé à 250 °C jusqu’à ce que les pâtons soient enfournés. La chaleur vive les saisit, les faisant rapidement gonfler. Elle descend ensuite à 180 °C et poursuit la cuisson à coeur, en profondeur, quelle que soit la taille du pain. De deux cents grammes à cinq kilos, tous les pains de la Boulangerie Savoyarde passent par les mêmes étapes, avec le même soin. Et pourtant, chaque fournée est unique, chaque pain différent.

Temps, savoir-faire, levain ancestral, feu de bois – ce sont eux, et peut-être aussi un peu la magie des lieux, qui apportent au pain de la Boulangerie Savoyarde sa saveur et son âme… incomparables.

 

Le pain de la boulangerie savoyarde, c’est

  • une sélection des meilleures farines bio
  • un levain ancien (eau + farine) reconduit de jour en jour depuis de nombreuses années, sans aucune adjonction de levure
  • du sel de Guérande
  •  un pétrissage lent
  •  un façonnage à la main
  • une cuisson à chaleur descendante au four à bois
  • le fruit d’un travail artisanal réalisé en montagne, au cœur du massif des Bauges, qui fait aussi le bonheur des randonneurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *